Search
  • Laura Vuillemin

Similarités entre le français et le russe

À première vue, le français et le russe semblent diamétralement opposés :


- L’alphabet est différent.

- L’une des langues est latine, l’autre est slave.


Cependant, les deux langues se sont mutuellement emprunté des mots, qui sont aujourd’hui passés dans le langage courant des francophones et des russophones. En voici quelques exemples ci-dessous.


🔸


Emprunts de termes russes en français


Il y a bien sûr les termes que tout le monde connaît comme apparatchik, balalaïka, vodka, bolchevik ou perestroïka, mais ce n’est pas tout. On peut aussi relever les suivants :


- Быстро → Bistrot (prononciation en russe : « bistra »)

- Шаман → Chaman (même prononciation dans les deux langues)

- Мамонт → Mammouth (prononciation en russe : « mamonte »)

- Мазут → Mazout (même prononciation dans les deux langues)

- Поп → Pope (même prononciation dans les deux langues)

- Степь → Steppe (même prononciation dans les deux langues)

- Юрта → Yourte (prononciation en russe : « yourta »)


🔸


Emprunts de termes français en russe


Inversement, le russe intègre un certain nombre de termes français dont la prononciation a parfois été « adaptée » conformément à l’alphabet cyrillique et aux sons de la langue. Petit florilège :


- Analyse → Анализ (même prononciation dans les deux langues)

- Étage → Етаж (même prononciation dans les deux langues)

- Nature morte → Натюрморт (prononciation en russe : « natiourmorte »)

- Parc → Парк (même prononciation dans les deux langues)

- Restaurant → Ресторан (prononciation en russe : « ristarane »)

- Tabouret → Табурет (prononciation en russe : « tabourete »)

- Théâtre → Театр (même prononciation dans les deux langues)


⚠️ Attention, néanmoins, aux faux amis !


- Анекдот → Issu de anecdote, mais renvoyant à une histoire drôle

- Винегрет → Issu de vinaigrette, mais renvoyant à une salade

- Фуршет → Issu de fourchette, mais renvoyant à un buffet de nourriture

- Гастроном → Issu de gastronome, mais renvoyant à une épicerie

- Гардероб → Issu de garde-robe, mais renvoyant à un vestiaire

- Журнал → Issu de journal, mais renvoyant à un magazine

- Котлета → Issu de côtelette, mais renvoyant à une boulette de viande


🔸


Pourquoi tous ces emprunts au français ?


👉🏻 De nombreux aristocrates ont émigré en Russie après la Révolution française, ce qui a laissé des traces dans la langue russe.


👉🏻 Le français était parlé à la cour des tsars au XVIIIe et au XIXe siècle. Pierre le Grand souhaitait « européaniser » la Russie, d’où l’emploi fréquent de cette langue.


〰️〰️


Évidemment, le russe est une langue complexe et maîtriser le français ne signifie absolument pas que son apprentissage sera plus simple. Toutefois, peut-être aurez-vous envie de la découvrir plus en détail (le jeu en vaut la chandelle) ?





  • LinkedIn