top of page
Buscar
  • Foto do escritorLaura Vuillemin

Pratiquer la traduction automatique sur du contenu marketing et médical : a-t-on touché le fond ?


Aujourd’hui, j’ai envie de pousser un gros coup de gueule.


De plus en plus d’agences de traduction demandent aux linguistes de post-éditer* du contenu marketing et médical (oui, marketing et médical, vous avez bien lu). Pourquoi ? Car elles vendent de la traduction automatique, et non plus « pure », à leurs clients. Et ces derniers, hélas, leur font aveuglément confiance.


- Le contenu marketing, c’est un contenu qui exige de faire preuve de créativité pour le rendre percutant dans la langue cible, qui inclut souvent des figures de style et des expressions idiomatiques à adapter et qui nécessite de jongler avec les mots. Une machine ne fera JAMAIS ça. Elle calquera simplement (et bêtement) la source.


- Le contenu médical, c’est un contenu dont la traduction a potentiellement des répercussions sur la vie des patients et qui, donc, ne tolère pas la moindre erreur de traduction. J’ai lu hier un article affirmant qu’il était possible de traduire automatiquement des articles scientifiques ou la documentation d’un dispositif médical (imaginez le faire pour un défibrillateur). On va où, là ? C’est tout bonnement effrayant.


Chers clients finaux, ne succombez pas aux sirènes et aux arguments des entreprises avides de PROFITS qui vous feront gober tout et n’importe quoi, pour en plus vous livrer un texte cible stylistiquement déplorable et potentiellement dangereux.


💣


Je suis convaincue que vous êtes encore beaucoup à accorder de l’importance à la QUALITÉ et au RESPECT des lecteurs et des utilisateurs. Montrez-vous et contactez des traducteurs consciencieux et talentueux (ou des agences fiables et honnêtes, car il y en a). Nous sommes nombreux et c’est avec joie que nous vous aiderons.


Le monde est pollué par des traductions automatiques médiocres, qui portent atteinte à notre profession. ÇA SUFFIT.


Je suis à la fois épouvantée et attristée quand je constate ce qu’il se passe, mais je veux croire que les choses vont changer et qu’ENFIN, tout le monde va ouvrir les yeux.


🤞🏻


La traduction est un métier qui existe depuis des siècles, voire des millénaires, et ce n’est pas pour rien. C’est une COMPÉTENCE, un art, et ce ne sont pas des machines et des individus assoiffés d’argent qui viendront lui porter atteinte.


Néanmoins, pour cela, nous devons nous mobiliser et lutter contre ces pratiques plutôt que les accepter, directement ou indirectement, par fatalisme ou peur.


〰️〰️


* Post-éditer, c’est faire corriger (ou plutôt réécrire, dans la majorité des cas, mais en payant deux fois moins le linguiste) une traduction prégénérée par une machine.

Comments


  • LinkedIn
bottom of page